Dernière mise à jour : le 26/11/2022 à 15:12
icône Logo CatNat s'abonner

ALERTES EN COURS

  • 24 au 26/11 : alerte aux intempéries hivernales pour le Sud des USA
  • 21 au 22/11 : alerte aux intempéries venteuses, pluvieuses et orageuses pour l'Ouest et le Sud de la France

Derniers événements et événements récemment mis à jour


alerte-jaune32.png21/07: Météo-France a étendu son alerte orange (niveau trois sur quatre) à la canicule dans 25 départements de l'est et du sud du pays, en vigueur jusqu'à dimanche 23h.

Elle concerne les dix départements des régions Alsace, Franche-Comté et Lorraine, ainsi que l'Ain, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, les Bouches-du-Rhône, la Côte-d'or, la Drôme, le Gard, l'Hérault, l'Isère, la Nièvre, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Haute-Savoie et le Vaucluse.

On observait jeudi à 14h des températures allant de 32 à 34 degrés, dans le Sud-Ouest, le Centre, le long de la vallée du Rhône et de la Saône, sur la Lorraine et sur l'Alsace et localement jusqu'à 35 degrés dans l'intérieur de la Provence.

Vendredi après-midi, elles atteindront 34 à 36 degrés dans le nord-est et 36 à 38 degrés le long de la vallée du Rhône. Dans le sud-est du pays, "ce contexte de fortes chaleurs perdure au moins jusqu'en début de semaine prochaine", avertit Météo-France.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée, le ministère de la Santé a précisé que le niveau 2 ("mise en garde et actions") du plan national canicule était activé dans 26 départements des régions Rhône-Alpes (Rhône, Ain, Isère, Savoie, Haute-Savoie, Drôme et Ardèche), Provence-Alpes-Côte d'Azur (Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Vaucluse), Alsace (Bas-Rhin et Haut-Rhin), Franche-Comté (Doubs, Jura, Territoire de Belfort, Haute-Saône), Bourgogne (Saône-et-Loire, Côte-d'Or et Nièvre), Languedoc-Roussillon (Gard, Hérault), Lorraine (Vosges, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Meuse) et Aquitaine (Landes).

Par ailleurs, le niveau 2 est maintenu à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans les Hauts-de-Seine et dans le Val-de-Marne en situation de post-canicule. "La persistance de températures élevées après une période de canicule a justifié le maintien d'une vigilance accrue dans ces départements", souligne le ministère en précisant que ce sont au total 30 départements qui sont concernés par le niveau 2.

Le niveau 2 dit de "mise en garde et d'actions" du plan national qui comprend désormais trois niveaux, correspond à un "risque de canicule prévue ou à une canicule en cours" et prévoit la mise en oeuvre d'actions adaptées au phénomène et aux informations d'activités sanitaires. Le niveau 3 de "mobilisation maximale" vise à répondre à une canicule avec un "impact sanitaire important, étendue sur une grande partie du territoire et compliquée d'effets collatéraux". Quant au niveau 1 de "veille saisonnière", il est activé systématiquement du 1er juin au 31 août.

 

19/07: Météo-France a maintenu son bulletin d'alerte orange (niveau trois sur quatre) à la canicule mais a réduit le nombre de départements concernés par les températures élevées attendues jusqu'à samedi minuit.

L'alerte concerne 11 départements allant de Paris et sa petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) aux Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Cher, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher et au Rhône.

A l'exception des deux départements de la Corse, les autres départements sont également concernés par la chaleur et ont été placés en vigilance jaune (niveau deux sur quatre).

Le niveau de chaleur entraîne une pollution de l'air par l'ozone et incite le Centre national d'information routière (CNIR) à limiter les vitesses de circulation. Ainsi, dans la Zone Sud, la limitation de vitesse sera réduite ce mercredi de 30km/h dans les Bouches-du-Rhône, les Alpes de Haute-Provence, le Gard et le Vaucluse.

Dans le Rhône et en particulier dans l'agglomération lyonnaise ainsi qu'à Paris, il est demandé aux automobilistes de réduire leur vitesse de 20km/h.

L'alerte orange à la canicule a été levée dans les deux régions d'Aquitaine et de Poitou-Charentes ainsi que dans les départements de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire, de Vendée et de la Haute-Vienne où un passage orageux et un vent de secteur ouest maritime devraient apporter un peu de fraîcheur.

Les températures de la nuit sont restées très élevées. Et à 5h00 du matin, on relevait des températures comprises entre 20 et 25 degrés, très localement 17 à 19 degrés.

Dans la journée, les températures maximales seront généralement comprises entre 31 et 35 degrés avec localement des pointes à 36 degrés comme à Paris.

Sur les départements du Rhône, des Bouches-du-Rhône et des Alpes-Maritimes, cet épisode caniculaire va se poursuivre jusqu'en fin de semaine.

 

17/07: Météo-France a prolongé son bulletin d'alerte orange (niveau trois sur quatre) sur une grande partie de la façade atlantique jusqu'au centre de la France en raison des températures élevées attendues jusqu'à jeudi soir.

Dans son communiqué, Météo-France précise lundi qu'"un passage orageux apportant un rafraichissement est attendu en milieu de semaine".

L'alerte concerne 18 départements de l'Ouest, de la Loire-Atlantique aux Pyrénées-Atlantiques, jusqu'au Cher et à la Corrèze dans l'intérieur des terres. La Haute-Garonne, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes sont également touchés.

Lundi à 5h00, il faisait 23 degrés à Toulouse, de 22 à 24 en Aquitaine, de 18 à 20 degrés sur la Loire. A Marseille, la température était de 24 degrés et 25 à Nice.

Les températures ont dépassé les 33 à 36 degrés dimanche après-midi et des pointes jusqu'à 37 degrés l'après-midi sont attendues jusqu'à mercredi. Les minimales devraient rester autour de 20 degrés la nuit.

Les départements concernés sont le Cher, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, la Charente, la Charente-Maritime, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Dordogne, la Gironde, les Landes, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, la Corrèze, la Haute-Vienne, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Vendée, ainsi que la Haute-Garonne, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-Maritimes.

 

15/07 : Météo-France a prolongé jusqu'à dimanche après-midi son bulletin d'alerte orange à la canicule dans trois départements: il s'agit des Bouches-du-Rhône, du Gard et du Vaucluse.

L'alerte est levée pour l'Ardèche, la Drôme et l'Hérault qui sont rétrogradés au niveau de vigilance jaune. Les Alpes-Maritimes, le Var, l'Aude, les Pyrénées-Orientales et la Corse étaient aussi déjà classés en jaune.

L'alerte orange correspond au niveau trois sur les quatre que compte cette échelle de température.

Vendredi en début de journée, les températures minimales atteignaient de 21 à 23 degrés sur le littoral des départements placés en alerte orange. Vendredi après-midi, elles variaient de 32 à 34 degrés dans le Vaucluse, l'intérieur du Gard et des Bouches-du-Rhône.

Jusqu'à dimanche, il est prévu que le thermomètre grimpe jusqu'à 36 degrés dans l'intérieur des terres, les minimales allant de 19 à 22 dans l'intérieur et de 21 à 24 degrés sur la côte.

 

 

12/07: Au cours de la nuit de mercredi à jeudi ainsi que la nuit suivante de jeudi à vendredi les températures minimales resteront élevées, le plus souvent comprises entre 20 et 24 degrés.

Jeudi et vendredi après midi les températures maximales  seront encore proches ou supérieures à 35 degrés même si la tendance sera à une très légère baisse par rapport aux pointes observées aujourd'hui.

Cette période de chaleur s'accompagne d'un risque sanitaire justifiant le maintien en vigilance orange de l'Ardèche, la Drôme, le Vaucluse, le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône.

Le Var, les Alpes Maritimes, l'Aude, les Pyrénées-Orientales, le Rhône  et la Corse sont placés en vigilance jaune canicule.

 

10 et 11/07 : La canicule fait son retour dans le sud de la France. Demain sera  la journée la plus chaude de la semaine, puis, à partir de mercredi les températures amorceront une lente baisse.

Les températures minimales seront le plus souvent comprises entre 20 et 23 degrés, ponctuellement 24 au bord du Rhône mardi et mercredi matin. Les températures maximales iront de 34 a 37 degrés en général, avec des pointes à 39 degrés dans l'intérieur en particulier mardi après-midi.

Cette période de chaleur s'accompagne d'un risque sanitaire croissant de jour en jour justifiant le placement en vigilance orange des départements des Bouches-du-Rhône, du Gard, du Vaucluse et de l'Hérault.

Les départements  de la Drôme, de l'Ardèche et  des Pyrénées Orientales sont places en vigilance jaune canicule.
 

Source : Météo France 

Dernières actualités des risques

Newsletter CATNAT Info

Recevez GRATUITEMENT tous les samedis les articles publiés durant la semaine écoulée grâce à notre lettre d'information "CATNAT Info"

Statistiques base BD CATNAT

Nombre d’événements recensés depuis 2001 (vu au 26/11/2022)
  • En France / DOM : 2.133
  • A l’étranger : 17.960
Nombre de victimes recensées depuis 2001 (vu au 26/11/2022)
  • En France / DOM : 37.811
  • A l’étranger : 1.440.313
Coût depuis 2001 en millions de $ (vu au 26/11/2022)
  • En France / DOM : 62.635
  • A l’étranger : 3.896.420
Accès à la BD CATNAT
Statistiques en temps réel

Fil Twitter