D'après la Fédération française de l'assurance (FFA), les intempéries ont coûté 2,3 milliards d'euros l'an dernier aux assureurs français, dont 1,3 milliard d'euros ont été versés après les inondations de mai et juin dernier, les plus coûteuses pour le secteur depuis 1982.

Lire la suite (réservé aux abonnés)