Le nombre d'ouragans pourrait être plus élevé que la normale cette année dans l'Atlantique-Nord, a annoncé jeudi l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) citant notamment l'absence du courant chaud équatorial du Pacifique, El Nino.

Lire la suite (réservé aux abonnés)