Les archives des événements météorologiques extrêmes de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) ont permis de dresser un bilan planétaire des catastrophes dues à la météo ayant fait le plus de victimes. Une annonce faite dans le cadre de la présentation des programmes de 2 conférences internationales sur les systèmes d'alerte précoce pour les phénomènes extrêmes, et le renforcement de la réduction du risque de désastre, qui se tiendront à Cancun (Mexique) du 22 au 26 mai sous l'égide de l'OMM et de l'ONU.

Lire la suite (réservé aux abonnés)