La gravité de la grêle peut augmenter dans la plupart des régions du monde, tandis que l'Australie et l'Europe devraient connaître davantage de tempêtes de grêle en raison du changement climatique, selon une étude internationale menée par un chercheur de l'UNSW à Sydney. L'étude, publiée dans Nature Reviews Earth & Environment , a examiné les effets du changement climatique sur la grêle à l'avenir.

Lire la suite (réservé aux abonnés)