Selon de nouvelles recherches publiées dans la revue Nature Communications, la Terre absorberait davantage de carbone provenant de l'atmosphère que les scientifiques ne le pensaient auparavant.

Lire la suite (réservé aux abonnés)