Après trois ans et demi de recherche, le projet de l'Union Européenne sur les évènements extrêmes intitulé "Extreme events: causes and consequences (E2C2)" vient de livrer ses conclusions.

Lire la suite (réservé aux abonnés)