Une équipe de scientifiques de l’Institut des Sciences de la Terre de Grenoble (IS Terre) a mis au point un modèle statistique innovant permettant d’estimer les dommages matériels que pourrait provoquer un séisme. Ce modèle constitue une perspective intéressante pour l’étude de vulnérabilité aux séismes.

Lire la suite (réservé aux abonnés)