Image
Image
Pour être efficients, les systèmes d’alerte de crue utilisent des données de pluie connues en temps réel. Ces données proviennent du réseau d’observation au sol et des estimations à partir du réseau national de radars climatologiques géré par Météo France. Actuellement, les zones de montagne ne bénéficient que très partiellement de cette technologie de détection de la pluie. Dans le cadre d’un projet INTERREG , une nouvelle génération de radar a été testée par le Cemagref dans le Var, région montagneuse à haut risque du point de vue des inondations… Le radar est actuellement localisé dans l’arrière pays niçois.

Lire la suite (réservé aux abonnés)