Une nouvelle étude publiée récemment dans le Bulletin de la Geological Society of America suggère que les tsunamis des îles Aléoutiennes se produisent plus fréquemment que prévu.

Lire la suite (réservé aux abonnés)