Les climatologues ont constaté que si une éruption volcanique en cours aux Philippines devient plus violente, les gaz libérés sont susceptibles de produire un événement El Niño au cours de l'hiver 2020-21, un vortex polaire plus intense et un réchauffement à travers l'Eurasie.

Lire la suite (réservé aux abonnés)