b_300_200_16777215_00_images_stories_images_gestion_faille_san_andres_190914.JPG  Les scientifiques ont identifié une partie longtemps négligée de la faille sud de San Andreas qui, selon eux, pourrait poser le risque de tremblement de terre le plus important pour la région du Grand Los Angeles - et sa libération est attendue depuis environ 80 ans.

Lire la suite (réservé aux abonnés)