Lorsque l’on évoque le phénomène de tsunami, on pense généralement aux ondes océaniques déclenchées à la suite d’une éruption volcanique ou d’un tremblement de terre sous-marins. Toutefois, il existe également une catégorie moins connue, les météotsunamis, dont les déclencheurs sont cette fois-ci d’origine atmosphérique.

Lire la suite (réservé aux abonnés)