A l'occasion de la première Conférence scientifique publique mondiale sur la météorologie, qui s'est déroulée du 16 au 21 août à Montréal, plus de 1.000 scientifiques se sont penchés sur la question de l'avenir de la météo et notamment les défis que représentent le changement cliamtique pour cette discipline.

Lire la suite (réservé aux abonnés)