La Bulgarie, située dans une des régions les plus sensibles, aux secousses sismiques devrait au plus vite se préparer financièrement à de futures catastrophes, préconise un rapport de la Banque mondiale. Les inondations de 2005-2006 avaient laissé de lourdes séquelles, et le système d’assurance est défaillant.

Lire la suite (réservé aux abonnés)