Face au risque d’inondation, deux types de stratégies de politique urbaine se distinguent. La première vise à résister à l’aléa. Les zones habitées sont sécurisées à l’aide de déversoirs et de digues qui ne sont pourtant jamais à l’abri d’une défaillance. Une autre stratégie est d’accepter et intégrer le risque en s’adaptant afin de permettre un retour à la normale le plus rapidement possible après l’inondation

Lire la suite (réservé aux abonnés)