Aux États-Unis, près de 75% des catastrophes déclarées sont liées à des inondations, et le risque d'inondation continue de croître en raison du développement dans les plaines inondables et du climat changeant. Le programme national d'assurance contre les inondations (NFIP), qui devait expirer le 31 juillet mais qui vient d'être prolongé de quatre mois par le Congrès, peut aider à atténuer une partie de ce risque et servir de bouée de sauvetage pour les survivants.

Lire la suite (réservé aux abonnés)