L'Etat s'est déjà porté acquéreur en Charente-Maritime de près d'une centaine de maisons situées dans les zones de solidarité élaborées après la tempête Xynthia, a indiqué le préfet du département Henri Masse.

Lire la suite (réservé aux abonnés)