Le ministère de l'écologie a publié hier une nouvelle mouture du document déterminant les "zones noires", considérées comme trop dangereuses pour y maintenir des maisons, sur les communes de La Faute-sur-Mer et L'Aiguillon-sur-Mer (Vendée), victimes de la tempête Xynthia en février dernier.

Lire la suite (réservé aux abonnés)