Partager via...

>>> Consulter l'article dédié à cet événement

 

30/08 : D’abord classée en catégorie 4 (sur 5), Ida est passée en catégorie 3 en début de soirée de dimanche- la même catégorie que l’ouragan Katrina qui avait dévasté cet État du sud des États-Unis en 2005 -, avant d’être finalement rétrogradé en catégorie 1 dans la nuit (lundi matin en France). « Un affaiblissement rapide est attendu au cours de la journée prochaine, mais Ida devrait rester un ouragan jusqu’à tard ce soir », avait indiqué le Centre national des ouragans (NHC).

Ida progressait encore avec des vents de 175 km/h, moins violents que lorsqu’il a touché terre peu avant midi à Port Fourchon. Le niveau de l’océan était de plus d’un mètre et demi au-dessus de sa moyenne habituelle haute à plusieurs endroits, selon le NHC.

 

29/08 : l’ouragan Ida est devenu ce dimanche matin un ouragan dit « majeur », atteignant la catégorie 4 sur une classification qui en compte 5. Alors qu’il traverse des eaux dont la température est supérieure à 30°C, Ida bénéfice d’un carburant propice à la poursuite de son renforcement. Il devrait toucher terre en Louisiane en fin de journée, heure de Paris.

Ida s’apprête à s’abattre sur la Louisiane un 29 août. Cela coïncide exactement avec les 16 ans du passage du sinistre ouragan Katrina . Le 29 août 2005, il avait causé un dramatique bilan humain en raison des destructions causées par les rafales de vent à près de 300 km/h et les inondations. Environ 1836 personnes étaient décédées.

Actuellement, le vent souffle en moyenne à 215 km/h pendant une minute. Cela signifie que les rafales sont encore plus fortes. La catégorie 5 serait atteinte avec un vent moyen de 251 km/h pendant une minute, selon la classification de l’échelle de Saffir-Simpson.

Ida devrait toucher terre en fin d’après-midi en Louisiane, vers minuit à Paris. La zone la plus exposée comporte notamment la capitale, Bâton-Rouge, et La Nouvelle-Orléans.

Selon le Centre américain des ouragans (NHC), Ida s’enfoncera dans les terres avant de prendre la direction du nord-est des Etats-Unis. L’ouragan devrait nettement faiblir en quelques heures. En une douzaine d’heures il passerait du statut d’ouragan majeur à celui d’ouragan puis de tempête tropicale. Lundi soir, dans la nuit de lundi à mardi heure de Paris, à cheval sur le Mississippi et l’Arkansas, Ida ne serait plus qu’une dépression tropicale en poursuivant sa route vers le nord-ouest de l’Alabama, l’extrême sud-est du Missouri et le Tennessee.

Si le vent représente un danger mortel, l’eau en est un autre provoqué par les ouragans. Dans le cas d’Ida, il se déplace à environ 25 km/h, ce qui n’est pas très lent pour un ouragan. Cela limite un peu le cumul de précipitations en un même lieu. Mais entre les quantités de pluie attendues depuis le ciel ainsi que l’élévation du niveau de l’océan, l’eau pourrait par endroits monter jusqu’à 3 mètres environ.

 

27/08 :  La tempête tropicale Ida s'est formée à l'Ouest de la Jamaïque et fait route au Nord-Ouest en se renforçant. La tempête est située à 80 km à l'ouest de l'île Grand Cayman dans la mer des Caraïbes et se déplaçait vers le nord-ouest à environ 18 km/h et génère des vents soufflant à 72 km/h. 

Dans les prochaines heure la tempête touchera la pointe Ouest de Cuba. La dépression devrait fournir de 150 à 300 mm de pluie sur certaines parties de la Jamaïque, de Cuba et des îles Caïmans. 

Sa trajectoire devait traverser des eaux inhabituellement chaudes dans le golfe du Mexique. Le National Hurricane Center a déclaré que le système subirait une « intensification rapide ». Lorsque le système atteindra la côte nord du golfe dimanche, le Hurricane Center prédit qu'il sera "à ou près de l'intensité des ouragans majeurs".

Ida devrait atteindre le stade d'ouragan de catégorie 1 le 28 août et devrait se renforcer en ouragan de catégorie 3 (vents soufflant à 180 km/h) juste avant de toucher terre le 30 août au niveau du delta du Mississippi.