Partager via...

21/07 : Le typhon Cempaka a touché terre dans la zone côtière de la province du Guangdong (sud de la Chine), devenant ainsi le premier typhon à toucher terre en Chine cette année.

Cempaka, le septième typhon de cette année, a atterri sur la côte du district de Jiangcheng dans la ville de Yangjiang, soufflant des vents pouvant atteindre 118,8 km/h près de son œil.Cela survient après que le typhon 

Cempaka est maintenant au-dessus des terres, apportant des précipitations totales de 100 à 200 millimètres dans certaines parties des provinces du Guangdong, du Guangxi et de Hainan. Localement les cumuls pourraient approcher 500 millimètres jusqu'à vendredi.

 

20/07 : Cempaka, qui s'est transformé en typhon s'approche lentement de la région côtière entre l'estuaire de la rivière des Perles et l'ouest du Guangdong, son intensité augmentant progressivement, et touchera terre entre les villes de Zhuhai et Maoming entre mardi après-midi et dans la nuit.

Cempaka devrait être le premier typhon à toucher terre en Chine cette année, selon l'observatoire météorologique du Guangdong.


Cempaka apportera des tempêtes de pluie et des coups de vent à l'est et à l'ouest du Guangdong et du delta de la rivière des Perles, avec des précipitations quotidiennes pouvant atteindre 250 mm, augmentant le risque de catastrophes telles que l'engorgement, les torrents de montagne, les coulées de boue et les glissements de terrain.

 

19/07 : La tempête tropicale Cempaka s'est formée à proximité des côtes du Sud de la Chine et se dirige vers le nord à une vitesse de 6 km/h en générant des vents maximums soutenus de 65 km/h, avec des rafales allant jusqu'à 90 km/h. Dans les prochaines heures, le système devrait se renforcer en typhon avec des vents soufflant à 130 km/h, juste avant d'atterrir sur le continent.

Les dernières prévisions indiquent que le système risque d'adopter une trajectoire atypique. En effet, une fois dans les terres, Cempaka devrait redevenir une tempête tropicale et faire littéralement demi tour pour retrouver la mer de Chine le 22 juillet prochain pour quasiment retourner à son lieu de formation. Une réintensification n'est d'ailleurs pas à exclure le 24 juillet.

Le fait que ce système se déplace très lentement dans un périmètre réduit risque d'induire un risque important d'inondation dans cette partie méridionale de la Chine.